Archives par mot-clé : Energy Transition

German Employer’s Association Op Ed: “No Expert Politician In Berlin Believes In Switch To Green Energies Any More”

by P. Gosselin, May 14, 2019 in NoTricksZone


As the pressure mounts in Germany to switch off coal power plants and to rapidly transition over to green energies, one gets the feeling that it all has more to do with a desperate, last-ditch effort by the green energy proponents to rescue their pet green project.

Behind closed doors, no one in Berlin believes in it

Now, just days ago, energy expert Dr. Björn Peters wrote at the German Association of Employers site that the Energiewende has deteriorated to the point that: “No specialist politician in Berlin believes in the success of the Energiewende any more. Whoever you ask, everyone says this only behind closed doors and thinks that if you go to the press with it you can only lose against the ‘green’ media mainstream.”

Peters warns that what is needed in Germany is a good dose of reality and “a fresh start on energy policy.”

Advantages of fossil fuels “too great”

The German expert writes that despite the hundreds of billions of euros committed to green energies, “chemical energy from coal, oil and gas supplies about four fifths of primary energy worldwide and also in Germany and thus represents the present energy supply”.

Transition énergétique : et le grand gagnant est… le gaz !

by Michel Gay, 3 mai 2019 in Contrepoints


C’est le gaz, bien plus que les énergies renouvelables, qui répond à la hausse de la consommation mondiale d’énergie. Cette dernière a augmenté de 2,3 % en 2018 selon un rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) publié mardi 26 mars 2019 qui souligne « une performance exceptionnelle »…

Le marché du gaz naturel, auparavant limité par les possibilités des gazoducs, se mondialise rapidement avec des bateaux transportant du gaz naturel liquéfié (GNL) à travers le monde.

L ’ÂGE D’OR DU GAZ NATUREL (INCLUANT LE GAZ DE SCHISTE)

L’Association allemande des industries de l’énergie et de l’eau (BDEW) a mis en garde sur l’écart en Allemagne entre la capacité de production classique (pilotable) d’électricité (nucléaire, charbon et gaz) et la demande d’ici 2023. Elle a exhorté les décideurs politiques à aider les investisseurs en récompensant les nouvelles capacités pilotables de production d’électricité, notamment le gaz.

La transition énergétique, inutile, dispendieuse, injuste

by Rémy Prud’hommme, 22 février 2019 in ClimatoRéalistes


INTRODUCTION

Le paysage énergétique du globe et de la France a peu changé durant les siècles antérieurs au 19ème siècle. Napoléon et César se déplaçaient, s’éclairaient, se chauffaient, s’habillaient à peu près de la même façon. Depuis le début du 19ème siècle, en revanche, ce paysage change rapidement et radicalement. Les énergies traditionnelles (hommes, animaux, vent, eau) ont été presque éliminées, et remplacées par des énergies nouvelles (charbon, pétrole, électricité, nucléaire). Dans le domaine des transports, par exemple, la marche à pied, le cheval et le bateau à voile ont été supplantés par le chemin de fer, puis l’automobile, puis l’avion, et par le bateau à moteur. Ces changements ont largement contribués à l’extraordinaire amélioration du niveau de vie enregistrée au cours des deux derniers siècles, dans les pays dits développés d’abord, puis, depuis un demi-siècle dans les pays dits en développement.

Les limites des lois de la physique dans la transition énergétique

by Alain Préat, 17 octobre 2018, in ScienceClimatEnergie


Bertrand Cassoret a récemment publié un excellent ouvrage [1] sur le sujet. Cet auteur est ingénieur et docteur en génie électrique et s’est lancé sans a priori dans le dédale des ‘promesses’ des énergies vertes en tentant de préciser ce qu’il en est à partir d’une quantification rigoureuse des rendements énergétiques réels. Pourquoi ‘réels’ ? Simplement parce qu’il faut débusquer tout ce qui n’est pas mis en avant (principalement pertes énergétiques cachées) et surtout mettre à plat les ordres de grandeurs du monde de l’énergie. Sa conclusion sera sans appel « même si l’efficacité énergétique est utile et même indispensable, elle ne sera pas suffisante… il est nécessaire de modifier l’usage que l’on fait des appareils consommateurs ». Autre conclusion sans appel « mon objectif n’est pas de critiquer les énergies renouvelables, ni les nécessaires mesures d’efficacité, mais plutôt de montrer qu’elles pèsent bien peu face à l’ampleur des problèmes ».

Figure 1 : Image du trafic aérien du 29/06/2018 par le site    FlightRadar24 (©Filght Radar14) [4]

“There Has Never Been An Energy Transition”

by David Middleton, September 20, 2018T in WUWT


One of my favorite sayings is, “We didn’t leave the Stone Age because we ran out of stones.”  Technically we never left the Stone Age because we use more rocks now than we did in the Stone Age.

And we never left the “Wood Age.”  There was no energy transition from biomass (wood) to fossil fuels. Coal piled on top of biomass, oil piled on top of coal and natural gas piled on top of oil