Archives par mot-clé : Resources

Pétrole : des découvertes « conventionnelles » au plus bas qui inquiètent l’AIE

by Connaissance des Energies, 28 avril 2017


L’ Agence internationale de l’énergie (AIE) a fait part hier de son inquiétude sur le niveau historiquement bas des découvertes de nouvelles réserves de pétrole « conventionnel ». Le schiste américain pourra-t-il à lui seul compenser le déséquilibre résultant de la baisse des investissements sur le marché ?

Mining: Bacteria with Midas touch for efficient gold processing

by University of Adelaide, April 28, 2017, in Science News


Special ‘nugget-producing’ bacteria may hold the key to more efficient processing of gold ore, mine tailings and recycled electronics, as well as aid in exploration for new deposits, University of Adelaide research has shown.

Now they have shown for the first time, just how long this biogeochemical cycle takes and they hope to make to it even faster in the future.

The formation of gold deposits in South Africa

by S.H.J. Fuchs et al., April 2017, Precambrian Research


German-Canadian research team discovers new ore-forming process in ancient marine sedimentary basin
20 April 2017/Kiel. The Witwatersrand basin in South Africa hosts the largest known gold repository on Earth – but how was it formed? Scientists of the GEOMAR Helmholtz Centre of Ocean Research Kiel and Canadian research institutes were able to figure out how parts of the Earth’s largest gold deposits formed about three billion years ago. Crude oil and hot hydrothermal fluids played a major role. This study has been currently published in the journal “Precambrian Research“

Les ressources naturelles sont-elles inépuisables?

Les ressources naturelles [1] peuvent-elles satisfaire sans fins nos exigences de bien être ?  À long terme surement pas, les gisements (métaux -uranium, thorium, or … et pierres précieuses –diamants, saphirs, topazes…), les hydrocarbures (gazeux, liquides, solides) et les géomatériaux (roches, sables, granulats…) ne sont pas renouvelables. L’économie internationale étant contrainte en premier lieu par la géologie, il en résulte une distribution inégale des richesses de la Terre et une lutte pour se les approprier, nécessitant un développement technologique pour accroître les volumes récupérables. Certains vont même jusqu’à parier que les futures ressources seront à prendre sur d’autres planètes, sur des astéroïdes ; des équipes y travaillent déjà. En attendant, tentons un bilan de la situation actuelle : reste-t-il assez de ressources sur notre planète? Pour combien de temps ?  Estimer leur volume ultime[2] est assez facile grâce à l’exploration de plus en plus efficace, mais prédire leur durée d’exploitation est une autre paire de manches car elle dépend de facteurs économiques et politiques aléatoires aussi bien dans les court et moyen termes. Les réserves ne peuvent qu’évoluer au cours du temps en fonction des moyens et les déclarer est un acte politique et économique de grande importance.