Archives par mot-clé : Energy Policy

What would life be like without fossil fuels such as gas and oil?

by Anthony Watts, April 6, 2019 in WUWT


Leftists like Bill McKibben of 350.org suffer from irrational fantasies that lead them to believe that we can move society forward without all the benefits that petroleum brings to our modern society.

They’re dead wrong of course, and this short humorous video illustrates just what life might be like without the many products and energy sources that are derived from petroleum. My favorite is ink, which if we didn’t get from petroleum, we wouldn’t have to see print editions of NYT, WaPo, and the Lost Angeles Times, to name a few.

You also wouldn’t be able to read this article, because the very keyboard I am typing this on is made from plastic, which you guessed it, is derived from petroleum.

According to the US Energy Information Administration (EIA), this is a list of petroleum products and their share of total US petroleum consumption in 2013.

  • Gasoline 46%

  • Heating Oil / Diesel Fuel 20%

  • Jet Fuel ( kerosene) 8%

  • Propane / Propylene 7%

  • NGL / LRG 6%

  • Still Gas 4%

  • Petrochemical Feedstocks 2%

  • Petroleum Coke 2%

  • Residual / Heavy Fuel Oil 2%

  • Asphalt / Road Oil 2%

  • Lubricants 1%

  • Miscellaneous Products / Special Naphthas 0.4%

  • Other Liquids 1%

  • Aviation Gasoline 0.1%

  • Waxes 0.04%

  • Kerosene 0.02%

La France dans le noir. Les méfaits de l’idéologie en politique énergétique

by Johann Rivalland, 24 août 2018 in Contrepoints


Les nouvelles politiques énergétiques et le choix des énergies renouvelables sont-ils en train de nous mener droit dans le mur ?

Hervé Machenaud a mené toute sa carrière professionnelle dans le secteur de l’énergie, où il a notamment contribué à la création de centrales nucléaires en France et à l’étranger et à la conception de l’EPR, le réacteur franco-allemand.

C’est en spécialiste des questions industrielles liées à l’énergie qu’il tire la sonnette d’alarme, mettant en cause des orientations politiques périlleuses, susceptibles selon lui de causer des dommages colossaux à nos sociétés dans leur ensemble.

UN CONSTAT IMPLACABLE

Au cours de la dernière décennie, ce sont des montants gigantesques de dépréciations qui ont été essuyés par les grands électriciens européens. Plus de 100 milliards d’euros rien qu’en quatre ans depuis 2014. Constat qui se paye par un désengagement préoccupant des grandes compagnies dans la production d’électricité. Au total, ce sont en effet 60 GW de moyens conventionnels d’électricité qui auront été arrêtés en Europe à la fin de la décennie, précise-t-il, soit l’équivalent du parc nucléaire français.